Forum City / Thriller
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le troisième numéro du Journal est arrivé ICI
Nous recherchons le Shérif de la ville, La propriétaire du Danny's Dinner, ainsi que pleins d'autres personnages !
Allez voter aux top-sites pour nous, toutes les deux heures !

Soirée Chat Box le VENDREDI et le SAMEDI soir! Venez nombreux! Very Happy

Partagez | 
 

 Midnight Call ~Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Midnight Call ~Oliver  Mer 21 Mar - 13:47
Midnight Call
Oliver ✧ Tessa


Je tapais nerveusement mon crayon contre mon livre de physique, lisant l’énoncé face à moi c’était l’avant dernière énoncé de la série d’exercices. J’avais pris du retard dans mes révisions et avait commencé les exercices de révision que trop tard. Du coup je finissais seulement les exercices pour réviser la matière de l’interrogation de demain. Il était bientôt minuit, mais j’étais têtue. Je voulais finir, et je voulais bien faire. Surtout en physique, ma matière favorite. J’arrêtais de tapoter mon cahier et me penchais sur ma feuille, recopiant les informations nécessaire à la réalisation avant de commencer les calculs. Je choisis la bonne formule et commençais à calculer et appliquer la matière. En sois c’était simple si on avait compris la méthode et qu’on savait qu’elle formule utiliser. Mon téléphone se mit alors à vibrer plus loin sur mon bureau. Je ne décrochais pas de suite, finissant ma ligne de calcul avant de décrocher. De toute façon je savais qui s’était et il pouvait bien attendre. Au final je me redressais et décrochais.

« Dan, si tu m’appelle encore pour l’exercice 5 tu me devras lus qu’un double burger de chez Danny’s ! Je dirais même plus : tu me devras un triple cheese burger avec un milkshake, et tu t’introduiras là la nuit pour voler leur recette de moutarde à l’ancienne ! »

Daniel était un camarade de classe, un bon pote. On s’aidait souvent pour les devoir. Lui était doué en littérature, moi en physique. Du coup c’était le match parfait. Il m’avait appelé pas moins de six fois durant la soirée, la dernière fois remontant à une demi-heure. J’avais pris le temps de lui expliquer chaque exercice pour lequel il bloquait ou des termes qu’il avait du mal à comprendre. Ca me faisait une révision supplémentaire, sauf que les deux derniers appels concernaient l’exercice numéro 5. Moi j’entamais le neuvième. S’il voulait avoir fini sa série avant l’aube il faudra se bouger. Le téléphone callé contre mon oreille je n’avais cependant pas lâché mes calculs du regard. Si j’étais rapide je pourrais aller me coucher d’ici une heure …

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Mer 21 Mar - 23:34
J’avais décidé de prendre mon courage à deux mains alors que ca faisait deux semaines que je me défilais. Dans le fond je m’étais dis que ca serait peut être bien de ne rien faire, pas en reparler et juste filer droit. Apres tout…. Mais je ne voulais pas que de froid soit jeter au vu de la soirée qui s’annonçait avec le shérif et je savais que de plus Tessa y saurait… C’était évident même. Je ne pouvais pas jouer l’indifférent, déjà que je me cachais depuis deux semaines.

Je n’étais pas comme ca d’habitude, j’étais du genre à affronter les choses et faire que tout roule, mais là… C’était particulier. Ce qu’il s’était passé, ca m’avait vraiment transcender et je me battais depuis avec moi même. Mais je devais assumé l’acte que j’avais fait et dont j’avais influencé une réponse de Tessa. Si ca se trouvait elle s’en fichait complétement à l’heure qu’il était… Après tout vu son age, sa situation.. Je ne pourrais lui en vouloir.

Dans ma chambre, seule… Mon frère étant parti dormir chez un ami à lui ce qui faisait que j’étais moins anxieux je faisais les cents pas mon portable en main pour essayer d’appuyer sur le contact qui portait le prénom de Tessa. J’avais gardé son numéro depuis… Bon.. Je soufflais un bon coup en m’arrêtant et mon doigt appuyait sur l’écran tactile. Aussitôt la fenêtre changeait pour faire que l’appel se fasse, stressé je mis l’appareil à mon oreille… Un bip… deux bip… Au quatrieme je cru raccroché avant de pouvoir laissé un message, quand soudain… La voix de Tessa résonnait à l’autre bout et c’est à ce moment que je me dis qu’elle m’avait manqué. Je me ressaisi et quand elle eut finis j’essayais de paraître le plus normal possible.. Pas d’humour, quoique… puis je me demandais qui était ce Dan ? … Etais-je jaloux ? Nan...

« J’aimerais bien moi aussi connaître la recette du burger à la moutarde ancienne… Mais désolé je ne suis pas Dan… C’est Oliver. Je suis désolé de te déranger à cet heure ci… Je voulais juste.. Prendre de tes nouvelles et… qu'on parle de la situation... »

J’essayais de me montrer assurant, mais franchement je sentais que ma voix ne l’était pas tellement. J’avais repris ma marche anxieuse et en parlant je mettais ma main libre sur ma nuque, balayant l’arrière de mon crane… bordel.. j’étais un véritable idiot, mais fallait le faire. Pour mettre la situation au claire.

« Enfin si tu veux… tu n’es pas obligé, ce que je comprendrais… Et il est peut être trop tard pour toi.. Je n’ai pas regardé l’heure je dois avouer... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Mer 21 Mar - 23:49
Je me raidis dès que j’entendis la voix à l’autre bout du film. Oliver… Mon cœur se serra et je fermais les yeux un instant, me remémorant le passage dans sa voiture. Son baiser… mon baiser… Ma fuite du véhicule, ses mots froids. Je ne lui avais plus adressé la parole depuis deux semaines. Silence radio de sa part comme de la mienne. J’avais eu besoin de ce silence. Il n’y avait rien entre nous, il n’y aura jamais rien. Ca n’avait été qu’une pulsion d’un soir de sa part, qu’une envie de me consoler. Un rapprochement inédit, inexplicable et imprévisible. Ça ne se reproduira plus. Et pourtant malgré ma bonne volonté je ne pouvais m’empêcher de rêver de lui chaque nuit. Je rêvais de ce baiser encore et encore, parfois nous allions plus loin, parfois il s’éloignait moqueur me lançant des méchancetés à la figure.

Une partie de mon cerveau tiqua sur notre similitude concernant le buguer avec la moutarde à l’ancienne. Ce n’était pas le truc favori des gens chez Danny. Mais je restais de garder mon calme. J’ouvris les yeux. Ma gorge était nouée, je ne m’étais pas attendue à entendre sa voix. Mon cerveau se mit alors doucement en marche. Prendre des nouvelles ? Je ne me fis même pas de film, taisant une flamme qui n’avait même pas eu le temps de s’embraser. De la simple politesse, rien de plus. Par contre parler de la situation… Qu’est-ce qu’il voulait me dire ? Me demander de me taire ? Je n’avais rien dit en deux semaines et je comptais continuer de tenir ma langue. Je me ressaisis quad il parla une seconde fois reprenant mes esprits pour de bon. Je posais mon crayon et me redressais sur ma chaise, croisant un bras devant mon torse, l’autre tenant le téléphone à l’oreille.

« Non… Non ça va. Je travaillais encore pour une interro de demain. »

Ma voix avait sonné douce, mais surprise. La curiosité l’avait emporté sur le désir de lui raccrocher au nez. Pendant deux semaines j’avais su taire mon béguin, j’avais peur de perdre le contrôle et me faire des films. Je me mordis la lèvre inférieure dans un signe nerveux, jouant avec mes pieds au sol. Je décidais de commencer la conversation sur quelque chose de léger, ne sachant pas trop ce qu’il voulait dire sur le baiser Du coup l’excuse de prendre des nouvelles semblait excellent !

« Tu vas bien ? »

J’essayais de sonner normalement. Mais ma voix était trop maitrisée et laissais transparaitre la méfiance que j’avais. Il m’avait embrassé, ça m’avait chamboulé. Personne pour parler de ça, personne pour me consoler un minimum. Et puis tous ces rêves, tous ces espoirs que j’avais du taire un à un, me faisant mal à moi-même, encore et encore… j’avais peur d’espérer à nouveau et de revivre une scène aussi perturbante. Je ne devais pas me faire de faux espoirs… Mais il m’avait quand même embrassé et ça c’était indéniable. Malheureusement !

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 0:04
Je ne savais pas si mon appel allait être bien reçu, dans le pire des scenarios que je mettais fait elle me raccrochait au nez… Dans l’autre version elle me disait d’aller me faire voir… Dans la meilleure des version ? Elle ouvrait la discussion. Je priais que tout se déroule à merveille, j’avais déjà bien merder, c’était pas la peine d’en rajouter. Continuant de marcher j’attendais donc sa réponse et elle me parvint.. A priori je ne la dérangeais pas.. Enfin elle avait une interro demain, à noter…

« Je ne vais pas te déranger longtemps dans ce cas. »

Fallait pas croire, mais je lui accordais de l’importance, à ce qu’elle me disait. Malgré que mon petit ange essayait de me raisonner sur ce coup je suivais mon petit démon qui me disait d’être toujours dans ce genre de petite attention avec elle. A vrai dire je m’en rendais pas compte, ca venait comme ca. Je ne voulais pas lui faire de mal, et d’un côté je voulais juste la laisser tranquille pour ne pas plus aggraver les choses. Seulement on était dans une petite ville et au vu de ma proximité avec son père, on serait amené à se revoir et très vite. J’avais pu l’éviter pendant deux semaines et c’était un exploit.

Elle me demandait si j’allais bien, mais j’entendis a sa voix la maitrise et un arrière goût de méfiance. Je tiquais une légère grimace et ca me calmait directe dans ma marche si bien que je m’asseyais au bord de mon lit.

« Je vais bien et toi ? »

Je regardais autours de moi, je ne devais pas trop tarder à la laisser et je devais retrouver tout mon courage qui avait été avalé par l’effort déjà de faire le pas de l’appeL. Allez Ollie…. Allez….

« Tu sais… ton père organise un gala, et je suis invité… Je voulais juste qu’on parle histoire de ne pas être mal à l’aise si on se croise là bas. »

J’avais lancé le sujet, maladroitement, mais je l’avais fait. Bien évidemment j’avais pas dit le mot ‘’baisé’’, ni parler de situation déplacée… a ne pas faire… Durant deux semaines j’y avais repensé, entre mauvaise action et bonne action… Désir interdit et pulsion du moment.. j’avais pesé le pour et le contre, car cela n’était pas arrivé comme ca. Je savais que j’avais beaucoup d’affection pour Tessa, et trop au goût de la normalité. J’avais tous les symptomes de ce qu’on pouvait appelé un beguin, ou que sais je… les pensées… Les rêves… Le manque… bordel…. Je regardais mes pieds pour finir, attendant une réponse de sa part, mais je repris.

« Je sais que cet appel était peut être inutile, mais je tenais à le faire… au cas où la situation serait trop étrange. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 9:21
Je hochais la tête quand il dit qu'il ne me dérangerait pas longtemps, avant de me dire que ça ne servais à rien vu qu'il ne me voyait pas. Bravo Tessa. Heureusement qu'il ne me voyait pas te ridiculiser. D’un côté sa phrase me rassurait. S’il ne dérangeait pas longtemps je n’aurais pas le temps m’attacher. Mais d’un autre côté… Entendre sa voix me fis du bien. Un bien fou même. Je n’aurais jamais cru que mon béguin pouvait être si fort. Mais je n’arrêtais pas de me répéter que c’était qu’une phase dans mon adolescence. Et pourtant… Je secouais ma tête et finis par me reconcentrer sur la conversation.

« Ca va… »


J’avais eu le réflexe de vouloir raconter un peu ma vie. Dire que j’avais vu un des autres films d’Universal Picture produit dans les années trente et portant sur des histoires de monstres. Mais je me retins. On n’était plus à ce stade-là de notre amitié. Ni même à aucun stade je dirais. Tant qu’à faire dire qu’on n’était plus amis allait aussi. Ce n’était pas comme si on ne savait plus où on en était l’un vis-à-vis de l’autre, je savais parfaitement où j’en étais : de l’autre côté d’une frontière érigée après ce baiser échangé. Et je ne voulais pas essayer de franchir cette frontière. Ça ferait trop mal. Mais ce n’est pas pour autant que je lui claquais la porte au nez et tachais de ce fait de répondre de manière douce. Je fermais les yeux quand il parla du gala. Sa voix semblait hésitante et incertaine, mais il avait toujours cette intonation chaleureuse que j’aimais bien.

« Théoriquement ce n’est pas mon père qui organise le gala mais mes grands-parents au nom de la famille, sorte de tradition. »

Ça ne m’étonnait pas qu’il soit invité. Le gala était censé être une soirée organisée une fois par an pour inviter un peu tous les gens avec qui on travaillait ou qu’on côtoyait. Deux de mes amies de l’école étaient invitées, papa avait invité Oliver et quelques autres collègues. Des associés à mon oncle aussi, des amis à mes grands-parents. En sois pas de buts précis, pas de chose précise à fêter. Juste une fois par an sortir nos plus belles robes et s’amuser un peu. C’était une de mes arrières, arrières grands-mères, qui avait inventé le truc entre deux guerre. Juste une occasion pour se faire belle et passer une soirée à danser. La famille avait continué la tradition, surtout après la deuxième guerre mondiale. C’était vraiment juste une soirée pour voir des amis et passer du bon temps. Le dresscode n’était là que pour le fun. Mais donc c’était pour ça qu’il appelait. Je me mordis la lèvre. Est-ce qu’il avait peur que je parle ? Que j’essaye de l’embrasser à nouveau ? Il venait juste pour assurer ses arrières ne gros… Je baissais doucement la tête fermant les yeux.

« Je n’ai rien dit Oliver et je ne comptais pas en parler. Tu peux être rassuré à ce sujet. »

J’avais sonné légèrement plus froide que ce que je n’aurais voulu. Il ne croyait quand même pas que j’allai faire une allusion ou attendre un quelconque comportement amoureux de lui ? Ça me faisait mal qu’il pense ça de moi et qu’il n’appelle que pour ça. J’avais vraiment l’impression qu’il ne voulait que sauver ses arrières. Je finis par me ressaisir. Si jamais Oliver était comme ça c’était que je l’avais mal cerné la première fois. Heureusement il reprit ce qui me permit de me dire que je faisais fausse route en me disant que cet appel était juste pour lui. Que les choses ne soient pas étranges… Elles l’étaient depuis longtemps… Je repris alors plus doucement.

« Il y aura beaucoup de monde à cette soirée et … j’avoue que je misais sur le fait de te saluer de loin… Il y aura deux de mes amies je serais donc occupée et toi tu évolueras plus avec les cercles de mon père. »

Agir normalement mais pas de manière trop proches ou amicale comme avant quoi. Saluer de loin, éviter de le regarder trop souvent durant la soirée, mais ça s’était une autre paire de manches. Oliver avait certainement l’air charmant en costard. Séduisant même. Surement. Je déglutis silencieusement. Pourquoi est-ce que j’avais cédé et l’avais embrassé. Pourquoi est-ce qu’il m’avait embrassé ? Ouvrant les yeux je pris sur moi et essayais d’arrondir les bords, laissant mon questionnement de côté.

« Désolé d’avoir rendu les choses compliquées en t’embrassant… »

Je n’avais pas haussé la voix, mon père dormait plus loin dans la maison. Mais j’avais quand même voulu m’excuser. Je ne savais pas ce qu’il pensait de moi en ce moment, mais ça ne devais pas être glorieux et ça me dérangeais.

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 10:49
Elle venait de dire ‘’ca va’’, mais je sentais que c’était un ca va comme ca. Histoire d’en dire un peu, mais rien de plus non plus. Je me pinçais les lèvres pour ne pas rebondir sur ca, il fallait que j’arrête et que je mettre encore une distance. Et je le sentais bien que mon petit ange sur l’épaule me criait cela à l’oreille. Mon regard allait d’un point à un autre, tandis que Tessa m’expliquait pour le gala. Je ne savais pas trop comment prendre tout ca, elle au moins était distante, limite froide. Je savais que j’avais merdé carrement, j’avais gâché une potentielle amitié.

Je me retenais de soupirer et me relevait de mon lit, impossible de rester assis. Finalement j’allais à ma commode et pris mon paquet de clope qui était posé sur le dessus. J’allais à la fenêtre, l’ouvrit et m’assis sur le rebord qui était fait ou j’avais mis des coussins. D’une main machinalement je preparais ma cigarette, tout en l’écoutant… Fallait vraiment que je me calme et la nicotine était surement le seul moyen pour. Cigarette en main et pas encore allumé je répondis.

« Oui c’est vrai… Je devrais le savoir j’y suis allé l’année dernière. »

Je coincais ma cigarette entre mes lèvres, et prit le briquet, coinçant mon téléphone entre mon oreille et mon épaule j’allumais ma cigarette. Je tirais une taffe et posait mon briquet, voila… ca allait déjà un peu mieux. Et au final heureusement que j’avais pris la cigarette maintenant car Tessa m’affirmait de but en blanc qu’elle n’avait pas parler… Ca me refroidit, au vu de son ton de voix.

« Très bien… je n’en doutais pas tu sais ? »

Je frottais mon front de deux doigts avant de retirer une taffe, et l’écoutait parler au sujet du gala… Je me pinçais les lèvres, ca me faisait un petit quelque chose quand même qu’elle me dise ca. Pourtant ca ne devrait pas, c’était moi l’adulte et moi qui devait mettre des limites et là c’était completement l’inverse. Elle était bien plus mature et reflechie que moi… Je ne preferais pas relever sur ca, continuant de tirer des taffes et recrachant la fumée par la fenêtre. Puis je faillis m’éttouffer quand elle s’excusait en disant vraiment ‘’t’embrasser’’. Je me repris assez vite.

« Non ce n’est pas de ta faute. C’est de la mienne, je n’aurais jamais du commencer. On était dans une situation délicate… C’est arrivé… et c’est tout… il faut juste essayé de faire la part des choses. C’est un peu pour ca le but de mon appel, je voulais savoir si ca te dérangeait vraiment pas que je vienne au gala. »

C’était vrai après tout je ne voulais pas la mettre mal à l’aise, j’avais merdé et je pouvais très bien inventé une excuse auprès de Tom pour ne pas m’y rendre.. Dans le fond je savais que je voulais aussi me défiler de la situation, mais faudrait bien que j’affronte tout ca un de ces jours. Je remis la cigarrette entre mes lèvres… Heureusement que je les avais dans ma vie celle la.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 11:59
Malgré que je donne l’impression d’être sûr de moi, intérieurement je tremblais. Sa réponse à mon explication sur le gala me glaçait. J’étais distante et lui aussi du coup. Je me mordis la lèvre inférieure. Ca faisait mal… J’avais beau me contrôler, beau me dire de ne rien laisser paraitre… Seigneur ça faisait mal. J’entendais qu’il traficotait quelque chose à l’autre bout du fil, des bruits se faisaient entendre. Au final je crus reconnaitre le bruit sec d’un briquet. Oh il fumait. Juste. Je ne le voyais quasi jamais faire que c’était une information que j’oubliais souvent. Je ne savais pas quoi répondre alors qu’il me disait qu’il n’en doutait pas. Une partie de moi avait envie de répliquer : pourquoi ? Parce que je suis une petite idiote naïve que tu as charmé ? Mais je me retenais. Il ne m’avait pas charmé… pas consciemment. Et c’est vrai que ce soir-là il n’avait pas semblé vouloir en profiter. Je ne pouvais pas lui faire ce reproche, et je ne voulais pas reporter ma frustration et ma honte sur lui.

D’ailleurs je finis par m’excuser quand même. C’était plus fort que moi, malgré que doive garder mes distances je ne pouvais m’empêcher de vouloir arrondir les bords. Sa réponse m’adoucis un peu, même si le « c’est arrivé et c’est tout » me fis mal quand même. Ce n’était pas tout pour moi mais c’était à moi aussi de cacher cette information. Je souris tristement, regardant mes exercices sans les voir.

« Non, non ça ne me dérange pas. Tu as été invité tu as le droit de venir… En plus ça fera plaisir à papa ! »

J’essayais de sonner optimiste. Oliver était considéré par mon père comme un amis du coup, oui il serra content qu’il vienne. Et je ne voulais pas gâcher ça. Je ne savais cependant pas dire quoi d’autre. Je me levais de ma chaise et marchais vers ma fenêtre portant un regard vide sur notre jardin. Un silence s'installait entre nous et pourtant je ne dis rien pour prendre congé. c'était étrange de lui parler à nouveau. mais agréable. Entendre sa voix, l'imaginer sourire...Alors même qu'on était froid et distant... Je me souvenais de la fois ou je l'avais croisé le matin, avant cette séance de cinéma et qu'il avait souris. il avait un sourire adorable... Sans que je ne me rende compte les mots quittèrent alors ma bouche :

« Comment va Flappy au fait ? Il s’est remis de sa blessure ? »

Je n’aurais pas dû. Je n’aurais pas dû. Je n’aurais pas dû. Je fermais les yeux. Merde, demander ça c’était me rapprocher de lui. C’était rappeler qu’on avait été proche. Et c’était ouvrir une porte. A qui ou à quoi je n’en savais rien mais c’était quand même ouvrir une porte. Et puis je pouvais me voiler la face autant que je voulais, il me manquait quand même...

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 17:28
Fumer m’apaise, l’anxieté diminue.. Alors que je sais très bien qu’au fond cela n’en est rien, mais comme j’ai pris l’habitude mon cerveau à enregistré l’information qu’en inhalant de la nicotine cela diminue le stress que je peux ressentir. Tout cela est un mecanisme et une chimère dans le fond, car le cerveau est juste habitué et fait que de me mentir… triste réalité. Recrachant la fumée, celle-ci s’envole au dehors et j’ai de plus une belle vue sur le lac. Je m’y perds quelques secondes alors que le silence plane et Tessa reprends finalement la parole.

Je suis quelque part soulagé que ca ne la dérange pas, mais je ne sais pas si je peux m’y fier réellement. Malgré tout je me dis que c’est peut être, elle me le dirait quand même si elle ne voulait pas de moi ? Je me demandais au final qu’est ce qu’elle pensait de ca, est ce qu’elle croyait que j’avais voulu profiter d’elle ? Profiter d’une mineure ? … Je ne voulais pas passer pour un vicieux, un pervers… un pédophile… J’avais environs onze ans de plus qu’elle… mon dieu, cette information fut difficile à avalé quand je m’en étais aperçu une fois rentré chez moi après ce qu’il s’était passé.

« D’accord… Car si tu ne veux pas que je vienne, je respecterais. Je ne veux pas m’imposer malgré l’invitation. »

J’avais envie de lui dire ‘’Et toi, ca te feras plaisir ?’’, mais c’était idiot de vouloir demander cela. Je savais que je me contredisais, mais cet échange me faisait comprendre certaines choses. J’aimais la compagnie de Tessa, mais elle n’aimait pas forcement la mienne, et que je devais imposer des limites car j’étais un adulte dans l’âge et elle une adolescente qui allait bientôt vers le monde des adultes. Je fus un peu destabiliser quand elle me demandait pour mon chien.. J’écrasais la cigarette sur le cendrier poser au bord de la fenêtre et la refermait tout en répondant.

« Il s’en remet doucement, il ne court pas encore, mais ca devrait aller vite mieux. Merci de demander... »

Ma voix était plus douce, je ne pouvais pas m’en empêcher. Me relevant je marchais un peu dans ma chambre, et passait ma main sur ma nuque… Allez… je devais arrêter de l’embêter.

« Bien je vais te laisser… Merci d’avoir bien voulu discuter. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 19:19
« Non, non. Viens ! Tu ne dérangeras pas. On est deux adultes quand même… »

J’avais parlé de manière douce, finissant à moitié sur une touche d’humour histoire de l’assurer que ça ne me dérangerait pas. Ce serait bizarre, mais sans plus non plus. Que je passe ma soirée à fantasmer sur lui et l’imaginer valsé avec moi, ou que je passe la soirée à l’éviter en me remémorant le baiser échangé… Au fond la soirée resterait bizarre pour moi. Une question me traversa l’esprit : qu’est-ce qu’il penserait de moi une fois qu’il me verrait en robe ? Je chassais cette pensée de mon esprit. Il ne fallait pas que je me fasse des films. Il ne me regarderait pas comme ça… Le baiser n’était qu’une erreur. Même si de mon côté je savais que j’allais craquer pour lui en costard. Comme l’an passé…

Un silence s’installa et je finis par le briser, demandant comment allait Flappy. Je m’en voulais d’avoir demandé. C’était une question privée, faisant référence à une complicité perdue. Et pourtant ça avait été plus fort que moi. Il m’avait manqué. Il était un chouette gars, une chouette personne intéressante et humoristique. Il me manquait… Je souriais alors qu’il disait que son chien s’en remettait.

« Je suis contente pour lui. Heureusement qu’il n’a pas été blessé plus gravement. »


Je ne savais pas quoi dire d’autre. Mais j’étais sincèrement contente pour son chien. Je remarquais aussi que sa voix s’était faite plus douce et ça me calme instantanément. Cela faisait du bien de se dire qu’il n’était pas furax vis-à-vis de moi. Ca me rassurait. Et puis il avait une belle voix. Je ne disais rien de plus ne sachant pas quoi amener sur le tapis. Surtout que un côté de moi me disait de raccrocher tandis que l’autre me disait de continuer à lui parler. Il me devança finalement, mettant en quelque sorte fin à la conversation. Je fermais les yeux fortement. Je devais raccrocher là, mais d’un autre côté…

« Attends, tu… »


J’inspirais discrètement, merde j’allais dire quoi ? Je savais la question qui me brulait les lèvres, mais je ne pouvais juste pas la poser. Au final je rouvris les yeux en déglutissant et lâchais timidement :

« Tu me manques… »

Ma voix était basse, presque un murmure. Immédiatement je me plaquais ma main sur ma bouche, refermant les yeux. Mais qu’elle conne ! Mais qu’elle idiote Je voulais m’enterrer, m’enfuir au fin fond de la Sibérie. L’enfer de Dante me semblait la meilleure solution que cette situation… Et pourtant au final je finis simplement par rajouter, la voix légèrement brisée.

« Et je n’arrive pas à savoir si c’est une mauvaise chose… »

Mon regard croisa mon reflet dans le miroir. Je voyais une fille pâle, paniquée, se mordant la lèvre inférieure de stress. Les yeux légèrement humides j’essayais de calculer l’impact potentiel de mes mots. Mais je n’y arrivais pas. Je ne savais même pas dire ce que ça insinuait entièrement au fond. Un message caché, sous-entendu ou autre ? Je ne le savais même pas moi-même. Tout ce que j’avais lâché, c’était un sentiment sincère.

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Jeu 22 Mar - 22:55
Ca me soulageait, au moins je savais que je ne m’étais pas trompé sur son compte. Elle était mature, réfléchie et très intelligente. Il était vrai on était deux adultes, bien évidemment moi je l’étais totalement comparé à elle, mais dans mon comportement je savais que c’était elle qui l’était tout simplement plus que mois. En tout cas, j’allais pas me dégonfler et j’allais venir au gala. Dans mon fond intérieur j’avais une petite pointe de peur quand au jour j… d’un côté peut être que j’aurais préféré que cette conversation téléphonique ne se passe pas comme ca… et d’un autre côté, ca me rendait encore plus anxieux et je ne savais plus quoi réellement penser de tout ca.

L’épisode Flappy passait, j’étais aussi content qu’il ne soit pas aussi gravement blessé. Déjà que ca me rendait assez malade comme ca, et j’avais eu peur. C’était mon chien, il était un membre a part entière de ma famille et je l’avais depuis quelques années déjà… S’il venait à disparaître je ne sais meme pas comment je réagirais.

Finalement j’annonçais que j’allais la laisser. Je lui avais promis au tout début de mon appel que je ne la dérangerait pas plus longtemps. J’avais fait le tour… On était presque quitte, on s’était parlé et on avait un peu éclaircis la situation. Un simple incident de parcours… et il ne fallait pas s’y attacher pour ne pas gâcher toute les occasions ou l’on pouvait se rencontrer, comme au gala… Mais je me sens insatisfait dans un sens… Et au final ce fut de courte durée, car ce qui s’ensuit je restais sur les fesses.

Je m’étais stoppé au milieu de ma chambre alors que Tessa commençait à parler… Puis finit sa phrase sur un mot assez fort et qui laissait penser à la fois à tout, et a … tout ? … Je lui manquais ? Mais dans quel sens ? Pourquoi ? On n’avait pas passer autant de temps ensemble que ca. On se cotoyait bien sur beaucoup plus ces dernieres mois, que ces dernières années… J’avais fait silence radio pendant deux semaines et là elle me disait que je lui manquais. Mon cerveau s’embrouillait, j’étais partagé. Elle me manquait aussi.. Je devais l’admettre… A moi meme cependant. Mais je devais être clair et précis… Rien n’était possible, même pas un amitié en somme, pour l’instant… Je ne devais pas oublié qu’on était pas du meme milieu, du même age et que sais je…

« Tessa…. »

Je commençais doucement, je ne voulais pas la blesser. Peut être que ca partait d’une bonne intention ce qu’elle me disait, enfin je ne savais pas quoi penser… C’était un terrain dangereux… Et je ne voulais pas m’y aventurer… pas ce soir.. Pas maintenant.

« Tu ne devrais pas… Je ne dois pas te manquer. Je suis désolé si j’ai franchis les limites… Mais on ne doit pas faire ca. »


C’était vrai après tout, du moins je me disais que j’avais raison. Je me forcais à  le croire. Ce n’était pas normal qu’une fille de quinze ans soit en manque de moi ? Si ? .. Elle devrait plutôt être avec ses copains du lycée… Mais je n’étais pas mieux… Moi, l’adulte… J’étais en manque d’une adolescente… Bordel… Je fermais les yeux, essayant de respirer calmement… J’avais besoin de nicotine encore… De courir meme pour me défouler…

« Je suis désolé Tessa… bonne soirée... »


Je m’appretais à raccrocher, fallait mieux pas continuer, j’avais été plutôt ferme sur ma façon de pensée… Du moins de ce que la normalité penserait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nord - Staff
Tessa Maclay
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 222
Date de naissance : : 29/03/2002
Age : : 16
Célébrité : : Sofia Carson
Emploi : : Etudiante
En amour : : Cœur brisé

Multicompte(s) : Adam Corrigan


MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  Ven 23 Mar - 10:54
J’avais lâché une bombe. Je n’avais pas pu me retenir. Les yeux humides j’essayais de garder mon calme. Je me doutais qu’il n’allait pas me faire une déclaration romantique ou autre. Il n’y avait pas de place pour ça, pas de chance non plus. Et j’entendis bien au son de sa voix, quand il prononça mon prénom que j’avais raison. Je pris alors sur moi, déglutissant silencieusement et me blindant psychologiquement pour faire face à la suite. Ne pas s’effondrer. Je hochais la tête à ses mots, même s’il ne pouvait pas me voir.

« Je sais bien… Ce que je veux dire est que tu es quelqu’un de sympathique et que tu as une bonne conversation… C’est tout ce que j’ai voulu dire. »


Mensonge. Un mensonge emballé avec une voix douce et calme. Posée en apparence, mais les apparences sont trompeuse. Je ne voulais pas qu’il croie que je l’aimais. Je ne l’aimais pas. Il était juste le type de gars que j’affectionnais, qui me plaisaient… Je me disais que si je répétais assez souvent que ça n’aurait rien à voir avec lui personnellement assez longtemps j’arriverais peut-être un jour à y croire. Enfin en attendant je n’avais pas non plus rencontré quelqu’un comme lui, et la ville était petite donc je me doutais que ce serait en dehors… Mon béguin pourrait donc partir un jour éventuellement…

« Ne soit pas désolé. Merci pour l’appel… Bonne nuit. »

Mon merci était hésitant, ne sachant pas vraiment si l’appel était une bonne ou une mauvaise chose. Mais au final il avait fait le premier pas ce qui était déjà positif. Je ne savais pas s’il fallait rajouter quelque chose… Valait mieux pas. Je finis donc par raccrocher. Il me fallut dix minutes pour pouvoir me reconcentrer sur mon exercice. Au final je ne fis pas le dernier et allait me coucher a la place, ma tête encore remplie de ses mots, de sa voix…Et mon ventre légèrement noué quant à l’idée du gala à venir.

_________________
 
❀ C'est le plus fou des romans ❀ Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai ❀ Il n'a rien d'un prince charmant ❀ Mais aux pages du temps ❀ Mon coeur s'éveille en secret ❀
Je Ne Savais Pas | la Belle et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Midnight Call ~Oliver  
Revenir en haut Aller en bas
 
Midnight Call ~Oliver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petals on the Lake :: Hors jeu :: Archivage :: rp-
Sauter vers: